Vitesses autorisées et sanctions

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

La vitesse réglementaire à adopter lorsque vous conduisez un véhicule sur une voie de circulation publique dépend du type de voie utilisée. Tout dépassement à ces vitesses autorisées est punissable d’une amende et d’un retrait de points. Dans certains cas, il est possible que ces sanctions soient accompagnées de la suspension de votre permis de conduire ou la confiscation de votre véhicule.

Les dépassements classés d’infraction

Seuls les véhicules terrestres motorisés sont concernés par les limitations de vitesse. Vous commettez ainsi une infraction lorsque vous dépassez les vitesses autorisées au type de voie que vous avez emprunté. Ces vitesses autorisées dépendent également du temps qu’il fait et que vous soyez jeune conducteur ou non.
Si vous circulez sur autoroute, la vitesse autorisée est en général de 130km/h, diminuant à 110km/h pour les jeunes conducteurs et par temps de pluie alors que dans une agglomération, elle est limitée à 50km/h. Sur la route, vous devez maintenir votre vitesse à 90km/h et à 80km/h pour les jeunes conducteurs. Dans le cas où la route comporte 2 chaussées séparées par une terre plein central, vous devez rouler à 110km/h.

Les sanctions correspondantes

Un bon entraînement au code de la route ne suffit pas, il faudra les appliquer au risque d’être sanctionné. Ainsi, en cas d’excès de vitesse, vous risquez une amende de 135€ et un retrait de 1 à 4 points sur votre permis.
En cas d’excès de vitesse de plus de 30km/h, outre ces sanctions, votre permis sera également suspendu durant un délai maximum de 3 ans. En cas de dépassement supérieur ou égal à 50km/h, l’amende s’élève à 1 500€ avec un retrait de 6 points.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »